Rouyn-Noranda, le 13 mai 2019 - Pour son projet de recherche intitulé Végétalisation de sites miniers à valeur ajoutée avec des plantes à fleurs favorisant les pollinisateurs, la professeure à l'Institut de recherche en mines et environnement (IRME), Marie Guittonny, a obtenu une subvention de 24 937 $ du programme de subvention d'engagement partenarial (SEP) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Réalisé en partenariat avec Glencore Fonderie Horne, le projet de la professeure Guittonny vise à développer des techniques de végétalisation des sites miniers utilisant des plantes à fleurs indigènes pour créer des habitats complémentaires à la forêt favorisant la biodiversité de certains pollinisateurs, comme les abeilles et les papillons.

Plus particulièrement, ce projet servira à établir une base de données de plantes à fleurs indigènes et pionnières potentiellement adaptées à la végétalisation des sites miniers de la région boréale canadienne. Il précisera également les plantes compagnes et les fertilisants/amendements favorables à l'établissement de ces plantes sur les sites miniers.

Ce projet pourra ainsi contribuer à contrer le déclin des populations de pollinisateurs qui sont importants au Canada pour la production des bleuets, des canneberges et des pommes.

Source : UQAT

Consulter l'article