Le gouvernement du Canada finance la construction d’une nouvelle ligue de transport d’électricité pour permettre à Tata Steel de bénéficier d’une énergie plus propre à sa mine à Schefferville et au Labrador.

Le projet prévoit une nouvelle station terminale et une ligne d’électricité de 27 km depuis le barrage Menihek jusqu’au site de traitement des minerais de Tata Steel. La compagnie minière va réduire de 40% sa consommation de diésel.

Le gouvernement du Canada investit 6,8M$ dans le projet. La construction est assurée par Nalcor Energy. Le minerai de Tata Steel voyage par le chemin de fer QNS&L jusqu’au Port de Sept-Îles pour transbordement.

Source : ma Côte-Nord

Consulter l'article