Publiée le 20 Septembre 2012

Nancy Létourneau travaille pour Agnico-Eagle depuis 11 ans.

20Set13 

Photo source

Pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Mon père était conseiller prévention, santé et sécurité et ma mère était infirmière. J'ai suivi leurs traces en optant pour la formation de ma mère et le travail de mon père.

En quoi consiste votre travail?

J'élabore les mesures d'urgence à prendre sur le site minier en cas de problèmes (explosion, etc.). Je procède aussi à des inspections sur le terrain, pour m'assurer que tout est sécuritaire.

Qu'avez-vous fait comme études?

J'ai complété un baccalauréat en sciences infirmières à l'Université Laval il y a 18 ans.

Quel a été votre cheminement professionnel?

J'ai travaillé chez Agnico-Eagle comme étudiante durant cinq étés. J'ai ensuite travaillé dans deux autres compagnies minières, mais j'avais vraiment envie de retourner chez mon premier employeur, qui est aussi celui de mon père. Ça fait maintenant 11 ans que j'y travaille.

Décrivez une journée typique de travail.

Ce sont plutôt des tâches mensuelles. Mes journées commencent tôt, à 6 h 30. La paperasse occupe une bonne partie de mon travail, je développe des pratiques de sauvetage minier, j'organise des exercices d'urgence et je fais des inspections sur le terrain. Je rencontre également les employés, qui sont 1000 à travailler à la mine.

Quel est votre plus grand défi?

Me réinventer. En mesures d'urgence, il n'y a pas de recette toute faite. Il faut constamment se tenir à jour et connaître les nouvelles technologies. Au début, j'ai aussi dû faire ma place dans un milieu très masculin.

Qu'aimez-vous le plus dans ce travail?

J'adore le côté humain. J'ai la chance de travailler tous les jours en équipe.

Qu'est-ce que les gens ignorent de votre métier?

Ceux qui n'ont jamais visité une mine n'ont aucune idée à quel point c'est grand sous le sol. On ne peut pas être claustrophobe à l'intérieur! Plusieurs pensent aussi que c'est dangereux, mais avec les règles de sécurité, il n'y a pas de raison de s'inquiéter.

Quelles sont les qualités et aptitudes requises?

Il faut d'abord être sociable. Une bonne communication, la facilité à travailler en équipe, le leadership et l'autonomie sont aussi essentiels.

Où pratique-t-on votre métier?

La prévention est un domaine d'avenir. Toutes les industries ont besoin de conseillers en prévention et en santé et sécurité.

Source : La Presse