Le 9 décembre dernier s’est achevé le programme « L’Essentiel des mines » à Schefferville qui avait été mis en place quelques mois plus tôt avec la collaboration notamment du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines), du Conseil scolaire des Premières Nations en éducation des adultes, de la Société du Plan Nord, d’Emploi-Québec, de la Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (CDRHPNQ), du Conseil des ressources humaines de l’industrie minière (RHiM) ainsi que de l’entreprise minière Tata Steel Minerals Canada (TSMC). Dix étudiants innus de Matimekush-Lac John et quatorze étudiants naskapis de Kawawachikamach ont complété leur formation avec succès sous la direction de CRÉA Uashat Mani Utenam et financé par Emploi-Québec.

Le programme, créé par le RHiM, a été très apprécié des participants et leur ouvre des portes sur des possibilités de carrières dans le monde minier. L’entreprise minière TSMC ainsi que plusieurs de ses fournisseurs se sont impliqués dans le jumelage en emploi ce qui a grandement bonifié l’expérience vécue par les apprenants. La cérémonie de remise des diplômes aura lieu à Schefferville au début février dans les installations de l’entreprise.

Les apprenants profiteront d’un suivi individuel avec des conseillers en emploi de leur communauté en plus de participer à un programme de mentorat mis en place par TSMC. L’entreprise minière compte embaucher plusieurs des participants au printemps prochain lorsque leurs activités sur le terrain reprendront. Dans le cadre du programme, certains étudiants ont développé un intérêt vis-à-vis un métier spécialisé. Ils seront encouragés et bénéficieront d’une aide financière pour poursuivre les études nécessaires à leur cheminement.

Ce programme a été mis sur pied afin d'aider les entreprises et les communautés à faire front commun pour atteindre leurs objectifs en matière d'emploi et d'embauche. Il permet aux Autochtones d'acquérir les compétences non techniques et la confiance nécessaires pour poursuivre de fructueuses carrières. Le programme permet également aux entreprises d'embaucher localement une main-d'œuvre qualifiée et autonome, en plus de favoriser le développement économique et la santé des communautés.

« Le projet pilote est désormais considéré comme un franc succès et sera probablement répété prochainement dans d’autres communautés », mentionne la directrice générale du CSMO Mines, madame Kathy Gauthier. Devant la réussite de ces premières cohortes au nord du 54e parallèle, le CSMO mines espère poursuivre l’implantation du programme dans d’autres régions où des entreprises, entrepreneurs miniers et représentants de communautés autochtones avaient démontré un intérêt pour ce programme.

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec Guy Auger, coordonnateur à la formation.

Guy Auger
Coordonnateur à la formation
418-653-9254, poste 222
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.