Le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines) et Jobillico sont fiers d’annoncer la mise en place d’un partenariat permettant aux entreprises du secteur minier de bénéficier de la plateforme de recrutement la plus convoitée au Québec afin d’attirer les meilleurs talents dans l’industrie minière.

Le déploiement de ce partenariat permettra notamment d’informer les candidats du Québec des emplois offerts dans l’industrie minière, soutenir les entreprises dans le développement de plans d’action de recrutement efficaces et sensibiliser les utilisateurs du réseau Jobillico aux opportunités de carrières de ce secteur méconnu, mais des plus intéressants.

Ce partenariat s’arrime parfaitement à la mission du CSMO Mines qui est de « contribuer activement à l'attraction et au développement d'une main-d'œuvre compétente pour répondre aux besoins de l'industrie minière ». Jobillico, une communauté de 1,2 million de candidats et le plus grand regroupement d’employeurs au Québec, travaille à créer un monde où les talents réalisent leur plein potentiel et où les entreprises rayonnent de tous leurs éclats. C’est dans cette optique que le CSMO Mines et Jobillico vont unir leur force pour mettre en œuvre différentes actions de communication permettant aux entreprises du secteur d’accéder à de nouveaux bassins de main-d’œuvre.

La mise en place d’un partenariat entre ces deux organisations représente une foule d’avantages pour les entreprises du secteur. D’ailleurs, toutes les entreprises du secteur minier desservies par le CSMO Mines pourront bénéficier d’un rabais d’adhésion à la plateforme de recrutement de Jobillico et les entreprises partenaires du CSMO mines en obtiendront davantage.

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines) est une structure de concertation à l’intérieur de laquelle des représentants d’entreprises et d’associations de travailleurs du secteur minier mettent en œuvre des stratégies visant à répondre aux défis communs d'attraction et de développement de la main-d'œuvre ainsi qu'aux enjeux de la gestion des ressources humaines de l'industrie minière.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici.

Bas communiqué 25 04 2017 copie