Publiée le 20 novembre 2014

Nous souhaitons consacrer ces quelques lignes à un ténor du secteur minier qui, tout récemment, a pris sa retraite, après avoir contribué à l'avancement des ressources humaines dans l'industrie pendant plusieurs années au Québec et au Canada, monsieur Alain Cauchon.

 cauchon

Ce dernier a été aux premières loges de la création du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines (CSMO Mines), en y détenant le rôle de coprésident fondateur.

Très impliqué dans son milieu, c'est à titre de président du Conseil régional des partenaires du marché du travail de la Côte-Nord qu'il a fondé la Table RH Mines de cette région avec le concours du directeur régional d'Emploi-Québec de la Côte-Nord, monsieur Réginald Caron. Les entreprises minières de la région ont été invitées à joindre cette instance de concertation présidée par Alain Cauchon. La mission principale de cette table était de trouver des solutions pour faire face conjointement à des problèmes de recrutement et des enjeux communs aux entreprises, tels que l'image de l'industrie, l'attraction Nord-Côtière et l’intégration de nouveaux bassins de main-d’œuvre potentiels. En outre, la table visait aussi à optimiser le développement de programmes de formation continue spécifiques pour le secteur minier.

Bien que la table de concertation, mise en place dans la région Nord-Côtière, ait atteint la maturité, ce n'était pas le cas pour les autres régions minières du Québec. En effet, aucune instance provinciale n'existait au Québec pour faire l'adéquation entre l'offre et les besoins de main-d’œuvre dans le secteur minier. Face à cette situation, Alain Cauchon et Réginald Caron ont travaillé conjointement pour pallier à cette lacune et créer une table de concertation minière en ressources humaines pour l'ensemble du Québec. En s'associant à des partenaires majeurs, tels que les directeurs régionaux d'Emploi-Québec de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec ainsi qu'à un représentant de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), ce groupe a rencontré à plusieurs reprises les ministres de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) et le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). Finalement, la Table ressources humaines des entreprises minières (TRHEM) a été mise en place. Ce fût une première étape avant la reconnaissance d'un comité sectoriel de main-d’œuvre.

À ses débuts, la table ne faisait pas l'unanimité dans l'industrie minière. Alain Cauchon et ses partenaires de l'époque ont dû rassurer les acteurs du secteur et favoriser l'intégration de l'Association minière du Québec (AMQ) au sein de la table. Afin d'avoir la meilleure synergie possible avec d'autres initiatives canadiennes, les membres fondateurs de la TRHEM ont accordé un siège au directeur général du Conseil des ressources humaines de l'industrie minière (RHiM), organisme ayant sensiblement la même mission que le CSMO Mines pour l’ensemble des mines canadiennes situées hors du Québec. Alain Cauchon a favorisé l'arrivée du RHiM au sein de la table, puisqu'il faisait déjà partie du CA de cet organisme. Compte tenu que la formation de la main-d'œuvre constituait également un objectif de la TRHEM, les partenaires ont convenu avec le gouvernement qu'un des membres de la Table proviendrait du MELS. C’est le travail inlassable d’Alain Cauchon et de ses partenaires qui a permis à la TRHEM de gagner la confiance du milieu. Par la suite, la table s'est transformée en comité sectoriel de main-d’œuvre. En 2007, le CSMO Mines devenait le trentième comité à voir le jour.

Grâce à ce visionnaire, le CSMO Mines peut supporter les entreprises en ce qui concerne le développement des compétences de la main-d'œuvre. Depuis sa création, notre organisme a mis en place différents outils et services pouvant venir en aide aux chercheurs d'emploi intéressés par le secteur. La relève n'est certainement pas en reste, car les étudiants peuvent obtenir toute l’information nécessaire pour effectuer un choix de carrière éclairé dans notre industrie.

M. Cauchon, pour l'ensemble de votre œuvre,

Merci et bonne continuation!

Luc Baillargeon

Directeur général du CSMO Mines