CHRONIQUE / Avec des ventes de véhicules électriques pouvant être multipliées jusqu’à 26 fois d’ici 2030, le Québec peut se tailler une place de choix dans la filière de la production des batteries au lithium-ion. C’est en gros ce qui ressort d’une étude produite par la firme KPMG.

Source : Le Soleil

Consulter l'article