En se plaçant sous la protection des tribunaux, la minière Stornoway, dont le gouvernement du Québec est l’actionnaire principal, reconnaît son échec à trouver le chemin de la rentabilité après trois ans de fonctionnement.

Source : Le Devoir

Consulter l'article