Rappelons que lors de cet événement, causé par un séisme d'une magnitude de 3,7 sur l'échelle de Richter, un mineur est resté coincé pendant environ 30 heures, dans une galerie souterraine de la mine Westwood.

Source : TVA Abitibi-Témiscamingue

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

Un peu plus de deux semaines après la confirmation d'un premier cas au sein de son personnel, la mine Raglan a fait savoir, le 5 novembre, qu'un deuxième cas de COVID-19 a été identifié sur son site au Nunavik. Celui-ci ne serait toutefois pas lié au cas déclaré le 20 octobre.

Source : Le Citoyen

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

La minière Sayona espère toujours pouvoir acheter North American Lithium, qui possède un gisement à La Corne.

Source : Énergie 102,7

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles

Le syndicat des Métallos représentant les travailleurs de la mine Westwwod à Preissac assure que le travail ne reprendra pas tant que les ingénieurs miniers n'auront pas confirmé que le site est sécuritaire.

Source : ICI Abitibi-Témiscamingue

Consulter l'article Voir toutes les nouvelles