Mines Agnico Eagle a offert pour une valeur totale de 300 000 $ en équipement, provenant du démantèlement de la mine Lapa, au Centre Polymétier de Rouyn-Noranda, au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et au Centre de formation professionnelle du Lac-Abitibi. L’annonce a été faite au Centre Polymétier, le 17 février, en présence des représentants de la minière et du milieu de l’éducation.

Le directeur du Centre Polymétier, Stéphane Royer, l’a répété aux entreprises: «Aidez-nous à vous aider!». C’est ce que vient de faire Agnico Eagle avec ce don en matériel, qui permettra, notamment, la mise en place d’une mini-usine de traitement des eaux directement dans les locaux du centre Quémont.

«Ce qui a été démantelé à la mine Lapa, c’est du matériel qui servait déjà à du traitement des eaux. On va faire un projet évolutif et offrir le service aux entreprises. Des gens sur le marché du travail pourront venir se perfectionner ici», a indiqué Daniel Trahan, enseignant en électricité au Centre Polymétier.

Plusieurs applications au Cégep

Le Cégep pourra utiliser le matériel qui lui a été offert dans les cours de Technologie minérale, Électronique industrielle et Maintenance industrielle. «On a reçu beaucoup de valves et des sondes programmables, une pompe de 100 HP et des équipements électroniques», a expliqué Sylvain Blais, directeur général du Cégep, qui a reconnu qu’autrement, l’institution n’aurait pas acheté ce genre d’équipements. «On aurait acheté du matériel moins cher», a-t-il mentionné.

L’un des principaux avantages consiste au fait que de cette façon, les étudiants apprendront à travailler avec le même type de matériel qui est utilisé en industrie, celui qu’ils seront appelés à utiliser une fois sur le marché du travail.

Source : Le Citoyen

Consulter l'article