Charles Levac, qui a notamment travaillé pendant plusieurs années à la Fonderie Horne et chez Mine Raglan, a été décoré de la Médaille pour le leadership en sécurité minière, décerné par l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM). L’organisme a aussi récompensé Mine Raglan pour sa performance en sécurité.

 M. Levac a débuté sa carrière minière à la Fonderie Horne en mai 1988 comme ingénieur de procédés. Pendant les quelque 16 années qui ont suivi, il y a occupé divers postes jusqu’à son départ, en février 2000. Il était alors surintendant des services techniques.


De juin 2002 à décembre 2012, il a ensuite travaillé à la Fonderie Brunswick de Noranda (puis Falconbridge, puis Xstrata) à Belledune au Nouveau-Brunswick. C’est alors qu’il est entré chez Xstrata (à présent Glencore Canada) Mine Raglan, où il est devenu directeur des risques, de la prévention et de l’environnement. Et depuis peu, il occupe un poste international de responsable de la sécurité en soutien à la mine Koniambo que Glencore Canada opère en Nouvelle-Calédonie.


«Que ce soit à la Fonderie Horne, à la Fonderie Brunswick ou chez Mine Raglan, l’objectif de Charles Levac a toujours été d’assurer des opérations sécuritaires et durable, a fait valoir l’ICM. De 2015 à 2019, il a aussi contribué à l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur minier, dont les trois dernières années à titre de coprésident. Il s’efforce toujours d’améliorer les normes de sécurité et d’aider sa communauté à adopter des comportements sécuritaires ainsi que les meilleures pratiques de travail. C’est aussi une personne qui croit fermement dans l’implication de la direction pour favoriser l’amélioration continue des performances en matière de santé et de sécurité.»

Deux en deux pour Mine Raglan

Pour sa part, Glencore Canada Mine Raglan a remporté le Trophée John T. Ryan – Volet national pour les mines de métaux. Ce prix récompense la mine qui, au Canada, a affiché la plus faible fréquence d’accidents. Il s’agit d’une deuxième distinction en autant d’années pour la mine du Nunavik. En 2019, elle avait reçu le même trophée, cette fois pour le Volet régional – Québec/Maritimes.