Publiée le 14 Mars 2014

«Le Club de curling était sous respiration artificielle depuis 10 ans», a affirmé Michel Richard, membre du comité de relance.

13mar14

Le Club de curling de La Sarre et son comité de relance ont annoncé les grandes lignes de leur plan de relance. Photo Isabelle L'Heureux.

Le 10 février dernier, l’annonce a été lancée aux médias : le Club de curling de La Sarre a débuté et poursuit ses efforts afin de rajeunir et relancer son organisation et ses installations. Un plan, des objectifs et des actions sont déjà en place. Les partenaires principaux, dont La Ville de La Sarre, Hecla Québec, la Caisse Desjardins d’Abitibi-Ouest et Construction LaRay, ont confirmé leur participation. Bref, le projet va bon train.

«Le Club de curling était sous respiration artificiel depuis 10 ans. On avait besoin de renouveau», a affirmé Michel Richard, membre du comité de relance.

Objectifs

Les objectifs étaient ambitieux, mais réalisables. «On a d’abord lancé des idées», a expliqué M. Richard. Dans un premier temps, le club avait besoin de sous pour effectuer des rénovations indispensables. Réparer la toiture qui coulait, remplacer les vieux casiers, rajeunir la salle de réception, refaire les salles de bain, améliorer les aires de glaces, etc.

Le Club de curling, sous la présidence nouvelle de Sonny Melançon, a aussi établi l’objectif d’augmenter la visibilité de ce sport souvent méconnu. Et d’augmenter le membership, par la même occasion.

En trois phases

La phase un des travaux est déjà presque complétée. La salle de réception, à titre d’exemple, va bon train. «On a une phase deux, qui est de restaurer les glaces.»Par la suite, la Ville de La Sarre fournira les sous nécessaires à l’achat d’un nouveau compresseur de glaces.

Christian Bourcier, d’Hecla Québec, a félicité les efforts du comité de relance, mentionnant que ce genre de projet favorisait la rétention de professionnels. «Le comité de relance n’est pas grand en nombre, mais il est très efficace», a ajouté Gaétan Pelletier, président du conseil d’administration de la Caisse Desjardins d’A.-O. «On espère que de plus en plus de familles feront du curling», a mentionné Sébastien Bélisle, maire suppléant.

Le comité prévoit poursuivre et terminer le travail pour le début de la prochaine saison.

Source : La Frontière