Plus de 7300 postes devront être pourvus d’ici 2023 dans un secteur minier qui anticipe que le pire de la pénurie de main-d’œuvre reste à venir.

Source : La Presse +

Consulter l'article